Verbindungen

Verbindungen

Ref.: VOE13
€  22,00 (Taxes 7 % comprises)

Auteur : Voelcker, Ulrike
Texte allemand, anglais, néerlandais, français & espagnol
Chemise avec reliure à spirale, 104 pages
Lettre de dentelle, dessins techniques & illustrations en couleur

VOE13A

VOE13B

Comment définir un raccord ?
Selon moi, un assemblage devrait être une sorte de point de chute : le plus petit possible, durable et conçu de manière à assurer les rotations éventuelles. Ce livre n'a pas la prétention d'être exhaustif, car je n'ai inclus que des assemblages qui ont l'air bien et qui sont durables. Ainsi, il se peut que vous ne trouviez pas d'assemblages connus comme ceux dessinés en a), car dans ce cas, l'assemblage "avale" les rotations de la paire de fous. On pourrait encore les utiliser comme bord au battement de la ligne, a1), mais cela devient déjà difficile au battement complet, a2). On ne trouve pas non plus d'étoiles, b), d'astérisques,c), d'araignées,d), ni de flocons de neige, e), comme liaison ici. Pour les liaisons à 4 paires, je me suis efforcée d'être complète, puis on trouve toujours les liaisons les plus importantes. Tous les assemblages sont également représentés sous forme de dessins éclatés étape par étape, ce qui facilite les travaux ultérieurs. Vous trouverez des instructions aux pages 8-13. Souvent, un dessin en couleur illustre quels fils vont où, les couleurs indiquant toujours l'ordre : rouge = premier élément à insérer dans la liaison, vert le deuxième, puis 3. orange, 4. turquoise, 5. violet, 6. gris, 7. bleu, 8. olive. Les couleurs dans les dessins de fils, comme ici dans le dessin f), reflètent les couleurs des fils de dentelle utilisés et n'ont rien à voir avec les couleurs dans les dessins techniques. La plupart des assemblages à plusieurs paires peuvent être réalisés selon le principe du moulin à vent. Celui-ci est expliqué en détail à partir de la page 60. Une étoile * indique que ce principe a été utilisé pour réaliser un assemblage. Mais il existe souvent plusieurs possibilités de réaliser une connexion, j'ai donc choisi les plus claires. Il est généralement plus facile de se souvenir d'une construction symétrique. Si la fabrication est différente, mais le résultat identique, cela est noté par exemple 29 = 30. Pour les assemblages, cela ne fait aucune différence qu'un tressage, un coup de princesse ou un coup de forme y entre. Seul le nombre de fils compte (ici 4 fils = 2 paires), f). En règle générale, les paires de tresseurs sont traitées comme des fuseaux, c'est-à-dire que chaque paire de fuseaux est prise ensemble, 2 pour 1, f). Sauf pour certains assemblages à trois paires, le fait qu'une tresse entre dans un assemblage avec ou sans rotation n'a pas d'importance, car les fuseaux d'une paire entrent ensemble dans l'assemblage et les rotations en trop/manquantes disparaissent ainsi dans l'assemblage. A l'exception de quelques assemblages à 3 paires, j'ai toujours fait terminer les tresses par des tours et commencé par des croisements. Ce serait l'inverse pour les dentellières selon la méthode ouverte (dentellières à roulettes, qui travaillent donc dr, kr). Lors de l'utilisation de ce livre, veuillez mettre tous les dessins à l'envers. Ainsi, vous pouvez aussi utiliser les dessins pas à pas, toutes les étapes sont maintenant comme d'habitude : dr, kr. Pour les tresses passant horizontalement par un raccord, j'ai dessiné les tours au milieu afin que les dessins puissent être utilisés des deux côtés. Dans la dernière partie du livre, vous trouverez quelques lettres qui vous permettront de vous exercer aux liaisons. J'ai reçu de précieuses suggestions pour ce livre de Katharina Kern, qui a enseigné ce thème pendant 17 ans lors de la formation des responsables de cours de l'Association allemande de dentelle au fuseau. Qu'elle en soit chaleureusement remerciée.

Source : Ulrike Voelcker

Disponibilité
En stock

+
-